Julien Guyomard/ Auteur et Metteur en scène

Résidence de territoire du 2 au 6 novembre 2015 

puis 6 semaines en janvier et février 2016

Dans le cadre du projet Lire à l'adolescence, nous accueillons en résidence de territoire Julien Guyomard.

Auteur, Metteur en scène, il accompagnera des adolescents en Pays Portes de Gascogne autour de l’écriture théâtrale : 18 interventions auprès de 3 classes du lycée professionnel Clément Ader de Samatan, et 5 ateliers et un stage avec la troupe amateur de jeunes "Les Mineurs de fonds de scène"

 

Après avoir suivi une formation de comédien au conservatoire du 5ème arrondissement, il joue, Le Soldat Tanaka, mis en scène par Guillaume Lévêque au Théatre national de la Colline. EN 2004, il fonde la compagnie Scena Nostra axée sur les écritures contemporaines. En 2005, il obtient les encouragements du CNT pour sa premère pièce Car ceci est mon vin, éditée chez L'Harmattan. Lue en 2007 au CDN d'Orléans, dirigé à l'époque par Olivier Py pour le festival Pur Présent, il la mettra en scène au thèatre de la Jonquière puis à Avignon. En 2009, il ecrit L'Ordalie des petites gens, pièce à l'attention des élèves du 5e arrondissement de Paris et éditée à l'Avant Scène Théâtre.

Il est professeur d'art dramatique pour des classes d'enfants atteints de handicap ou des groupes de jeunes en difficulté.

 

Plus d'infos sur:

http://scenanostra.jimdo.com/la-compagnie/

 

Jérôme Leroy, auteur

du 17 au 31 octobre 2015

Né à Rouen, Jérôme Leroy, longtemps professeur de lettres, est écrivain et journaliste. Il a depuis quelques années renoncé à l’enseignement et se consacre uniquement à la littérature. Il est l'auteur de romans, de nouvelles et de poèmes. Il a aussi réalisé plusieurs anthologies (éd. Sortilèges, Actes Sud, Les Belles Lettres). 

Jérôme Leroy a été en résidence d'écriture à la Villa Marguerite Yourcenar1 (Saint-Jans-Cappel, département du Nord) en 2009 et à Brive en 2012.

 

En une trentaine de livres, il a abordé de nombreux genres littéraires différents. Si le début de son œuvre se caractérise par une certaine inspiration autobiographique comme dans L'Orange de Malte ou Le Cimetière des plaisirs, Jérôme Leroy montre très vite une prédilection pour la littérature de genre. Il aborde ainsi le roman noir avec Monnaie Bleue ou l'anticipation avec Bref rapport sur une très fugitive beauté, Le Cadavre du jeune homme dans les fleurs rouges ou encore La Minute prescrite pour l'assaut.

 

 

Les thèmes abordés dans les livres de Jérôme Leroy relèvent souvent de la critique sociale et du refus d'un monde de plus en plus déshumanisé, déchiré par la guerre de tous contre tous et les crises écologiques. Il s'inscrit, par cela, dans la tradition du néo-polar. Mais son goût pour les références littéraires, la poésie ainsi que sa nostalgie mêlée parfois à un humour ravageur en font un écrivain difficilement classable. Le Bloc à la Série noire, qui rencontre un vif succès critique et public reçoit le prix Michel Lebrun 2012. Ce roman aborde de manière nouvelle la montée de l'extrême-droite ces trente dernières années. L'Ange gardien, paru en septembre 2014, dans la même collection, prolonge l'univers du Bloc à travers une belle histoire d'amour et reçoit pour sa part le Prix des lecteurs Quais du Polar/20 Minutes 2015.

Son dernier livre Jugan aux éditions La table ronde est sortie le 4 septembre dernier et viens d'être sélectionné pour le Prix Décembre 2015

 

Son blog: Feu sur le quartier général!

 

 

Nicolas Digard, auteur et scénariste

Résidence du 17 août au 11 septembre

 Nicolas Digard commence à écrire pour l’édition avant de se tourner vers l’écriture de scénarios de séries d’animation en 2009. Il a signé depuis plus de 50 épisodes sur des séries comme « Angelo La Débrouille », « Oscar & Co », « Plankton Invasion » ou « Gawayn ». Il est également l’auteur d’un scénario de long métrage de comédie actuellement en casting, « Va ranger ta chambre ».

 

Il poursuit parallèlement sa carrière dans l’édition jeunesse et la littérature. .En 2014, Il publie Slurp! chez petit Glénat, une adaptation BD du roman Les orangers de Versailles chez Bayard et rédige actuellement un roman pour les éditions Plon. Nous l'accueillons un mois à la Maison des écritures.

Eric Lareine, chanteur interprète

Résidence "coup de pouce" du 13 au 24 juillet 2015

Éric Lareine, de son vrai nom Éric Bachet, est un chanteur et homme de spectacle français né près de Charleville. Ancien charpentier, ancien peintre en lettres, Éric Lareine débute sa carrière artistique en 1981, comme comédien et danseur.C'est en 1988 qu'il adopte le patronyme "Lareine" et commence à se produire sous ce nom.


Entre poésie et rock, le mot inclassable lui colle souvent à la peau… Pourtant après de multiples collaborations, Eric Lareine est peut-être, un artiste tout simplement imprévisible.


Après 7 albums nous sommes heureux de l’accueillir en résidence à la maison des écritures pour un temps d’écriture.




Discographie:

1992 : Plaisir d'offrir, joie de recevoir

1994 : L'Ampleur des dégâts

1996 : J'exagère

2010 : Éric Lareine et leurs enfants

2010 : Les Étrangers familiers : un salut à Georges Brassens (avec Denis Charolles & Loïc Lantoine)

2012 : Embolie

2014 : L'Évidence des contrastes

 

Liens utiles :

https://www.facebook.com/ericlareineofficiel/info

https://myspace.com/ericlareine



Patrick Cutté, typographe et calligraphe

Résidence "de territoire" du 16 février au 7 mars 2015

puis du 12 au 19 avril et du 6 au 26 juin

Présentation : 

 

Typographe et calligraphe, il explore les signes et leur poésie.

 

Autour des textes de François Cheng, Hubert Haddad, Jean Marie Berthier ou encore Jeanne Benameur, il crée des livres d’artiste où s’entrecroisent calligraphies et textes imprimés au caractère de plomb, signes et lettres, jeux d’ombres et de couleurs.

 

Il vit et travaille à Montvalen dans le Tarn, où son atelier est tour à tour traversé des musiques, des matières, des lumières et du silence qui portent sa sensibilité

 

 

Patrick Cutté exposera son travail du 20 février au 31 mars 2015 à la maison des écritures.

Le vernissage aura lieu le 20 février à 19h, c'est une occasion de faire connaissance.

 

Vous pourrez aussi vous associer à ses différentes propositions d'ateliers, démonstrations, soirées calligraphiées chez l'habitant..., n'hésitez pas à vous renseigner.

 

 

Si vous êtes curieux de ses activités, son site vous attend également.

Marie-Thérèse Schmitz, romancière

Résidence "de territoire" - Du 19 au 31 janvier 2015 - puis à nouveau en avril et juin.

Ateliers d'écriture à Lombez : les intentions de Marie-Thérèse Schmitz
"Il m’a semblé qu’une narration sur Lombez, écrite par ses habitants, pouvait être un moyen leur permettant de se rassembler autour de ce centre historique délaissé, de l’investir, à la fois en évoquant son passé, ses histoires, ses personnages, ses commerces, mais aussi en invitant l’imaginaire : y inventer des habitants, des histoires, et ainsi entrevoir un futur. A travers l’imaginaire laisser s’y glisser le désir de ses habitants, ce qu’ils aimeraient voir dans ces rues.
Ecrire Lombez uniquement au passé aurait été un autre projet, celui de fouiller les mémoires, d’y étaler les souvenirs, d’honorer son passé, d’attiser la nostalgie sur ce qui n’est plus."
CONSTRUCTION DE LA TRAME NARRATIVE.docx
Document Microsoft Word 20.3 KB

Présentation : 


Elle a publié deux romans dans la célèbre, et prestigieuse, collection Blanche de Gallimard, L’Amour du diable (2002) et Nu à la chaise (2010).


« Son travail laisse entendre une voix singulière dans l’espace du roman contemporain. A rebours de la tentation, facile, de l’autofiction, et d’une certaine délectation du banal, ses romans mettent en scène des histoires littéralement extra-ordinaires (une passion adolescente ; une tragédie familiale), mais sans spectaculaire, ou d’un spectaculaire de basse intensité. Son regard est singulier lui aussi, et original, qui concentre son attention, à rebours des clichés, sur la violence intime qui soude, plus qu’elle ne déchire, les familles. La question de l’identité est centrale aussi dans son interrogation, qui fait toujours le détour par l’étrange et l’étranger – homme ou pays – pour mieux se définir, à la fois constamment en marge et pourtant intimement relié aux autres, aux paysages, aux choses, aux êtres, qu’elle campe dans une mise en scène âpre et puissante, non pas réaliste ou vériste, mais simplement vraie. »


(Christian Michel, Maître de Conférences en Littérature comparée à l’Université de Picardie–Jules-Verne)

Delphine Panique - saison 2014-2015

Delphine Ollier alias Delphine Panique est illustratrice pour la jeunesse (Milan Presse, Milan Editions, Hachette, etc) et auteure de BD. Elle a participé à de nombreux collectifs comme Desseins, 40075km, Grandpapier, Dopututto et Dopututto Max ; et Franky. Après s'être essayé à la (pseudo) adaptation littéraire avec Orlando (paru en 2013, d'après le roman de Virginia Woolf), elle s'attaque à la (pseudo) chronique historique, en conservant une grande liberté de style et de narration, ainsi qu'un ton humoristique et légèrement désenchanté. Delphine Panique signe avec En temps de guerre son deuxième album chez Misma

 

Pour en savoir un peu plus sur Delphine:

http://delphineollier.free.fr

 

Elle est accueillie en résidence à la Maison des Écritures pour une durée de 8 semaines répartie sur l’année scolaire 2014-2015.

C’est donc l’occasion d’une rencontre construite et approfondie avec elle, si vous envisagez un projet autour de son univers.

Les frais d’intervention de l’auteur dans votre structure seraient en grande partie pris en charge par la Maison des Ecritures qui octroie une bourse à l’auteur grâce à la Drac et au Conseil Régional. Seuls les frais logistiques (déplacements, repas, ouvrages…) sont à votre charge.