Novembre 2020.

Un reconfinement nous empêche de vous recevoir entre nos murs comme nous aimons le faire. Certaines choses ne sont plus possibles sans risquer de fabriquer un hiver encore plus épuisant aux hôpitaux et à ceux qui y travaillent.

Mais tout n'est pas impossible. Les mots restent vivants pour penser, dialoguer, débattre, se soutenir, s'émouvoir, se réchauffer et se ragaillardir. Ça tombe bien, les mots, les vôtres et ceux des auteurs, on aime qu'ils soient chez eux chez nous.

Et on compte bien continuer à leur faire de la place !


La maison des écritures accueille à Lombez des auteurs en résidence :

elle offre au créateur une période de calme et de retrait où prime

le respect de ses recherches, de ses doutes et de son labeur.

Un programme concerté de rencontres avec le public

lui permet néanmoins de faire connaître son travail

et d'éprouver son partage avec des lecteurs.

 

Roman, poésie, illustration, bande dessinée, théâtre ou scénario

y sont accueillis avec une considération égale.


Comme d'autres lieux du livre, et souvent avec eux, la maison des écritures propose

des lectures, rencontres, expositions, conférences, ateliers...

 

Mais elle se réjouit aussi de surprendre son public ou ses voisins

par la diversité de ses approches et par les découvertes insolites offertes à chacun,

à tout âge, à travers des projets toujours renouvelés autour du livre et des mots.

 

Elle entend cultiver les curiosités, 

et se soucie de la familiarité des plus jeunes avec la création.


 

Pourquoi lire ?

 

La littérature et sa cousine la lecture vont ensemble dans une jungle dont l'indifférence est une forme d'hostilité. La littérature est allègre, imprudente, grave et fragile comme le printemps. La lecture, marchant à son côté, un pas en arrière, en lui donnant la main, est attentive, par moments distraite. Elle regarde parfois sa parente avec irritation et parfois l'oubliant marche avec un sourire. D'autres fois elle lui lâche la main pour ramasser, tombé d'un arbre, un livre oublié dont la couverture se revivifie comme une chair à son contact...
Les pieds de ces deux nymphes frôlent la terre, mais leur tête ne touche pas les nuages.. Elles vont ensemble, indissociables. La lecture fait partie de la littérature, les deux sont la vie.

 

Extrait du livre de Charles Dantzig, Pourquoi lire ? paru chez Grasset en 2010.  

 


La Maison des Écritures (MdE) Lombez Occitanie a été créée en Juin 2007 avec l'appui du Conseil Régional Occitanie, de la DRAC Occitanie (Ministère de la Culture), de la ville de Lombez et du Conseil Départemental du Gers.