Michel Jullien

du 3 mars au 3 avril puis du 21 avril au 8 mai 2020


 

Michel Jullien est né en 1962, non loin de Paris. Après une formation de tourneur-fraiseur, il entreprend des études littéraires qui le conduiront à enseigner au Brésil (Belem). De retour en France, il fait ses premières armes dans l’édition, chez Hazan, puis chez Larousse avant d’animer une maison d’édition spécialisée dans les arts décoratifs. En marge des livres, en marge de l’édition, il s’adonne à sa plus grande passion : la montagne. Après avoir gravi une centaine de sommets dans le massif du Mont-Blanc, des Écrins et des Pyrénées, il cesse l’escalade à quarante-cinq ans et se consacre à l’écriture. Il vit aujourd’hui à Paimbœuf, au bout de la Loire.

 

 

 

bibliographie

Aux éditions Verdier :

 

Compagnies tactiles, 2009.
Au bout des comédies, 2011.
Esquisse d’un pendu, 2013.
Yparkho, 2014. (Prix Tortoni 2015)
Denise au Ventoux, 2017 (Prix Frans Hessel – Prix 30 millions d’amis).
L’Île aux troncs, 2018. (Prix de l’ENS)
Intervalles de Loire,  février 2020.

 

Autres éditeurs :

 

Les Combarelles, 2017 (éditions l’Écarquillé).
Premières Ascensions au Mont-Blanc (éditions du Mont-Blanc).

 



pour aller plus loin

Les éditions Verdier, que nous ne saurions trop recommander

... et qui vous proposent les revues de presse et extraits des ouvrages de Michel Jullien

... dont un extrait de sa dernière parution, Intervalles de Loire (fev 2018)