François-Henri Désérable

1 juillet - 15 août 2017

De retour d'un périple en Amérique du Sud sur les traces du Che Guevara, François-Henri Désérable travaillera chez nous à un nouveau roman nourri de ce voyage.

 

Né à Amiens en 1987, François-Henri Désérable fit des études de langues et de droit. En parallèle, il a mené, pendant plusieurs années, une carrière de joueur de hockey professionnel.

 

Sa nouvelle sur la mort de Danton, publiée dans l’ouvrage collectif Clic ! Clac ! Boum !, reçoit le Prix du jeune écrivain de langue française en 2012.

 

Tu montreras ma tête au peuple – derniers mots qu’aurait prononcés Danton – est le titre choisi par F.-H. Désérable pour ses dix nouvelles dans lesquelles il imagine les derniers instants des  victimes de la Terreur : Marat, Marie-Antoinette, Robespierre… Ce livre reçoit le prix Amic de l'Académie française, le prix de la Vocation, le prix Jean d'Heurs du roman historique.

 

Publiée en 2015, Evariste, sa biographie romancée consacrée à Evariste Galois, jeune génie des mathématiques mort en duel à vingt ans, lui vaut une presse abondante et élogieuse, et la bourse d’écrivain de la fondation Lagardère.

 

Son site

 

Bibliographie

 

Évariste, éd. Gallimard, coll. « Blanche », 2015

Tu montreras ma tête au peuple, éd. Gallimard, coll. « Blanche », 2013

 

Ouvrage collectif : Clic ! Clac ! Boum !, nouvelle de l’ouvrage Histoires en creux, éd. Buchet/Chastel, collectif rassemblant les textes des lauréats du Prix du Jeune Écrivain, 2012

Préface de Mémoires de Sanson, 2015

 

à paraître le 17 août 2017 :

Un certain M. Piekielny, éd. Gallimard

Son prochain roman s'attache au personnage de Romain Gary