Les mots tiennent boutique...

Le 27 juin: Présentation du travail des habitants

Un après-midi de clôture de résidence a été imaginé pour présenter les expériences partagées par les uns et les autres.

Sans être le cœur du projet, cette restitution a néanmoins servi d’horizon aux différents groupes qui travaillaient avec les artistes : faire du cœur historique de Lombez une galerie à ciel ouvert où se retrouveraient les participants et leurs proches.

En utilisant l’harmonie des volets et des portes, en ayant posé un regard différent sur ces rues, les habitants proposaient une promenade artistique insolite et très soignée où se mêlaient une centaine de créations littéraires et créations plastiques. La préparation elle-même a réuni de nombreux bénévoles participants ou non aux ateliers précédents.

La promenade artistique prévoyait des espaces pour que le visiteur puisse lui aussi écrire :

Une ancienne pâtisserie réouverte pour l’occasion et un espace à proximité de la buvette

Une lecture calligraphiée permettait également (à deux reprises dans l’après-midi) de rencontrer encore les artistes dans leur propre travail professionnel

Et une auberge espagnole sous la Halle pour une soirée ouverte à tous, associant divers commerçants du village

AU PROGRAMME du 27 juin 2015

 

 

 Un centre-bourg à réinventer avec la Maison des Écritures

 

Nombreux sont ceux qui ont rencontré ces derniers mois la romancière Marie-Thérèse Schmitz et le calligraphe Patrick Cutté.

A travers leurs ateliers et interventions, nos objets du quotidien, nos portes et nos rues inspirent peu à peu des tableaux et des récits.

 

Le samedi 27 juin, tous les travaux d’écriture et de calligraphie des habitants petits et grands seront mis en place dans les rues, pour un parcours exceptionnel de la Porte Nord à la porte Sud.

 

De quoi donner un vrai frisson de poésie et d’imaginaire aux vieilles pierres. Ne le ratez pas !

Flyer recto-verso
Flyer A5.pdf
Document Adobe Acrobat 5.0 MB

 

La Maison des Ecritures souhaitait construire un projet

avec les lombézien-nes, entre l’automne 2014 et  l’automne 2015. 

 

Il s’agissait de préparer avec des artistes un parcours dans le centre-bourg de Lombez, une journée d'invitation, une occasion de le reparcourir et de s’y attarder ensemble, en découvrant ce qu’y auraient proposé les uns et les autres.

 

Proposé quoi ? ni salon du livre, ni stands, ni reconstruction historique, ni folklore, ni programmation de prestations préexistantes, mais plutôt le résultat d’un travail régulier et commun en ateliers, accompagné par deux créateurs qui nous ont invité à observer, inventer, transformer le réel et ré-enchanter notre quotidien.


Marie-Thérèse Schmitz, romancière, a accompagné l'écriture de textes à propos des lieux du vieux Lombez. Entremêlant récits vécus et récits imaginaires, elle a tissé avec petits et grands une narration au fil des rues, un "roman de Lombez" présenté par un personnage fictif. 

Patrick Cutté, calligraphe et typographe, a imaginé avec les habitants comment jalonner ces rues de surprises graphiques tirées du récit imaginé dans les autres ateliers.

 

En savoir plus sur les artistes et leurs séjours de résidence.

 

Nous espérons ainsi faire apparaître la part invisible de nos rues, celle qui se cache dans notre passé et nos souvenirs, mais aussi dans notre futur et dans nos imaginaires. Il n’est pas exclu que cette part secrète reste ensuite visible par endroits, pour intriguer les visiteurs et réveiller notre attention.

 

Il s’agit donc bien d’une aventure collective, dont la destination n’était pas prédéterminée à l’avance, et qui nous réserve encore certainement des surprises. Nous faisons le pari que partager ces surprises sera riche et joyeux, si vous en êtes.


Si vous souhaitez en savoir plus sur cette initiative, faites-vous connaître. Nous serons ravis d'en discuter avec vous.